La vie dans une université américaine
Flicker - Crédit Andreas Komodromos

La vie dans une université américaine

L’université US, un style de vie ?

Lorsque je voyage aux États-Unis, il y a un incontournable auquel je ne déroge pas… L’exploration de l’université de la ville que je visite.
Et j’avoue qu’à chaque fois, ces découvertes dépassent largement mes espérances.
Et qu’importe laquelle, c’est un pur émerveillement !

Mais pourquoi une telle fascination pour le monde universitaire américain ? Après une introspection puissante et fouillée, j’y vois plusieurs raisons….

  • Mon rêve le plus grand aurait été de suivre mes études dans un tel milieu vibratoire.
  • Il y règne une ambiance super cool, décontractée et une soif d’apprendre prodigieuse.
  • Ça grouille d’une vie d’instruction, d’une énergie boostante, d’une frénésie communicative.
  • J’aime cette indépendance dont jouissent les étudiants.
  • L’architecture des campus a une authenticité culturelle.
  • Les bibliothèques sont des lieux privilégiés de connaissances et fournies d’un nombre incalculable d’ouvrages. J’y passerais bien mes jours et mes nuits.
  • Les bookstores sont des endroits magiques, des cavernes d’Ali Baba pleines de goodies et d’outils indispensables pour se sentir au top dans sa productivité.
  • Friends in the University ? Friends forever !
  • Chaque campus est une ville dans la ville. Un plan est nécessaire pour s’y diriger.
  • Quand on visite une université, on se projette dans un film ou une série US, tant les descriptions exprimées par la caméra sont flagrantes.

Cet article sur les universités américaines sera scindé en 2. Lors de mes pérégrinations à travers le pays, j’ai foulé le sol de 7 campus.
Les aborder sur un seul article serait beaucoup trop long. Je m’atèle donc à parler d’une thématique universitaire à travers chacune d’entre elles.

Thèmes du jour :

  • L’armée à Flagstaff
  • La tenue de la remise de diplômes à Los Angeles
  • Les bibliothèques et les examens à New York

Northern Arizona University – NAU – Université Publique

NAU Université Flagstaff

Adresse : 1701 South San Francisco Street – Flagstaff
Superficie : 2,9 km2
Style architectural : Des bâtiments rénovés intégrés dans un écosystème boisé / Création en 1899.
29.000 étudiants.
Mascotte : Louis the Lumberjack (bûcheron)

Louis the Lumberjack
Louis the Lumberjack – Université NAU

 

NAU Université Flagstaff

 

 

 

 

Magnifique campus intégré dans un paysage boisé. La ville se situe au sud des San Francisco Peaks, la chaîne de montagne la plus haute de l’État de l’Arizona. Inutile de vous dire que les hivers y sont rigoureux ! Je m’engage sur l’allée principale, le nez en l’air, complètement paumée comme toujours dans ces lieux immense

A la NAU, les bâtiments qui abritent les logements étudiants côtoient les bâtiments modernes des salles de classe.
Des étudiants assis sur le rebord de leur fenêtre, discutent joyeusement. Des airs de musique se télescopent dans l’atmosphère.

 

La luminosité décline lentement en cette fin d’après-midi et je dois me presser avant que le bookstore ne ferme ses portes.
Derrière moi, un jeune marche avec entrain et me rattrape.
Je l’apostrophe et lui demande ma direction.
Dubitatif, il me répond gentiment qu’il m’y emmène car trop compliqué à expliquer.

Ok ! je suis ravie !

Tout en cheminant dans les grandes allées bordées d’un beau gazon vert, nous faisons connaissance.
Ce jeune se prénomme Jasten et arrive tout droit d’une petite ville de l’Utah.
Il est ravi d’être ici : « This University is cool ! ». Son large sourire en témoigne !

Comme la plupart des étudiants, il est plutôt pas mal foutu, une carrure d’athlète !
Vêtu d’un tee-shirt sans manche, ses biceps à l’air m’impressionnent.
Jasten est en 1èreannée d’ingénierie physique.

Il me raconte son histoire…
L’année précédente, au lycée, il s’est lourdement blessé à la salle de gym en soulevant des haltères.
Résultat : grosse lésion au niveau des vertèbres lombaires.

Jasten a failli rester paralysé mais son travail et sa motivation ont payé. Contre toute attente, il a pu remarcher.
Au lycée, il a dû stopper sa scolarité pour subir une lourde opération et une rééducation de folie. Mais pas question pour lui de rater sa rentrée universitaire… le Saint Graal !

A son arrivée à la NAU, compte tenu de son état, il a été pris en charge par l’US Air Force, installée sur le campus.

Séquence politique…
Une loi signée en 2002 par Georges W Bush, autorise les recruteurs de l’armée à installer des permanences dans les enceintes des lycées et des universités !

Donc, Jasten a pu bénéficier d’un programme spécifique de rééducation et de réhabilitation, identique à celui des soldats blessés au combat.
Inutile de vous dire que leur service médical détient un matériel à la pointe de la technologie.

Chaque jour, il doit se rendre à ses séances, le matin à 4h30 et l’après-midi à 15h30. Chacune dure 2 heures. D’une grande efficacité, ses séances lui font le plus grand bien et il reprend progressivement le sport. Mais le pauvre a un emploi du temps de folie.

  • Réveil à 4h
  • Kiné à 4h30
  • Cours de 8h à 15h
  • Kiné à 15h30
  • Diner 18h
  • Devoirs et révisions de 20h à très tard dans la nuit.

C’est le bagne ! Il me fait de la peine, mais il est hyper motivé par ses études et reconnaissant d’avoir récupéré son corps et sa mobilité !
Il en profite pour me glisser que le cours le plus difficile de son année, c’est le cours de math du lundi matin !

Quoi qu’il en soit, les universités sont des puits de ressources incroyables pour le recrutement militaire.
Sur place, les recruteurs côtoient des étudiants brillants, travailleurs, motivés.
Ils ont à portée de main une richesse humaine nécessaire pour grossir leurs contingents.
Après tout, l’université prépare ses étudiants à exceller dans le leadership !

Les instructeurs mettent en avant :

  • L’esprit patriotique.
  • La volonté d’engagement pour son pays.
  • Un entrainement sportif aménagé dans le campus.
  • L’accès à des technologies de pointe en matière d’accompagnement médical.
  • La prise en charge des coûts universitaires pour les étudiants (futures recrues) les plus brillants.

L’US Army au sein de l’université de Flagstaff (Arizona)

Chemin faisant, nous arrivons devant le bookstore.
Jasten me propose de rester et de l’accompagner au resto-U où il doit diner (il est 18h !!!) avec un ami. Je décline l’invit’ car il est tôt et j’ai encore pas mal de choses à voir. Avec le recul, je me dis que j’aurais dû accepter…

Belle rencontre en immersion estudiantine. Merci Jasten !

NAU Université Flagstaff

NAU Université Flagstaff  NAU Université Flagstaff

University of Southern California – USC – Université Privée

USC Los Angeles

Considérée comme l’une des plus sélectives des États-Unis.
Adresse :  3551 Trousdale Parkway, Los Angeles (Downtown)
Superficie 1,21 km2
Style architectural : Presbytérien Méthodiste / Création en 1870
Près de 43.000 étudiants / 40.000 employés (l’USC est le 1er employeur privé de la ville !)
Mascotte : Tommy Trojan (soldat grec)

Tommy Trojan - Université USC
Tommy Trojan – Credit Flickr Nghia Le

1ère surprise : la nuée de vélos.
Aux parkings prévus à cet effet, ils sont entassés les uns contre les autres… je plains celui qui doit récupérer son vélo situé en plein milieu !

Parking à vélos - USC
Parking à vélos – USC

Parking à vélos - USC

 

2ème surprise : la communauté asiatique.
Énormément d’étudiants coréens, chinois ou japonais suivent leurs études sur ce campus.

J’y suis allée en mai 2010, au moment de la remise des diplômes, enfin juste avant.
Elle se déroule le samedi vers le 15 du mois.
Les étudiants viennent de recevoir leur tenue officielle, noire relevée d’une fine écharpe en velours, dont la couleur dépendra de leur département d’étude.

Par exemple :

  • Science et Médecine : or
  • Art : blanc
  • Relations diplomatiques : bleu paon
  • Ingénieur : orange
  • Musique : rose

Chaque université arbore ses propres couleurs.
Ils la louent ou l’achètent.
Un espace dédié pour retirer la tenue tant convoitée, est prévu tout au fond du bookstore et il y a une longue file d’attente.

Dans les allées d’une propreté exemplaire, les étudiants vêtus de leur toge soyeuse sont heureux, virevoltent et se prennent en photo.

Quelques-uns portent déjà leur célèbre coiffe.

Université USC Los Angeles

Université USC Los Angeles

Université USC Los Angeles

Université USC Los Angeles
Tentative d’imitation de la pose de la statue au-dessus d’eux !

Ce chapeau carré, surnommé mortarboard ou encore Oxford Cap, n’est curieusement pas d’origine anglo-saxonne.

Séquence histoire…
A la base, c’est un chapeau de la Renaissance italienne porté par le clergé. Le préfixe « mortar » découle du mot français « mortier ». En effet, sa forme carrée ressemble à une planche de mortier de l’époque.

Quoi qu’il en soit, il est aujourd’hui THE SYMBOL of the graduation ceremonies !
Bien ancré dans les traditions anglo-saxonnes.

Le grand jour de la remise des diplômes, les étudiants le fixent, légèrement penché sur le côté.

Avant de de recevoir le précieux cézame de la part du président de l’université, le pompon se porte à droite.
A la fin de la cérémonie, leur diplôme en mains, les lauréats le basculent à gauche.
Puis vient le moment ultime, celui que nous avons tous vu dans des films ou séries :

Le jeté du chapeau à l’unisson.

Et une magnifique pluie de mortarboards constelle le ciel et retombe sur les étudiants radieux !
Moment sacralisé.

Des dizaines de barnums sont installés sur le gazon magnifiquement vert et bien entretenu du Parc McCarthy Quad.
Les étudiants et leurs familles seront abrités dechaleur, ou au pire de la pluie (mais peu probable).

Université USC Los Angeles

USC Los Angeles

Je ressens une effervescence joyeuse, de partage et de réussite, qui somme toute, est assez communicative.
Je me sens guillerette au sein de ce campus !

Allons faire un petit tour en vidéo bien sympathique, au sein de ce campus !

Même si vous n’êtes pas à Los Angeles pendant cette période de remise de diplômes, je vous encourage vivement à aller vous balader à l’USC, université splendide !

Columbia University in the City of New York (Upper West Side) – Université Privée

Columbia University New York

Classée 1ère aux USA pour la recherche et 6ème au rang mondial.
25 bibliothèques qui recèlent plus de 8 millions d’ouvrages

Adresse :  2960 Broadway, New York
Superficie : 0,132 km2
Style architectural : Roman / Fondée en 1896
25.000 étudiants
Emblème : Roaree the Lion

Columbia University New York

Lorsque je passe le porche d’entrée situé sur Broadway, je me prends comme un uppercut dans le plexus. J’ai le souffle coupé.

Columbia Université New York

Face à moi, s’étend le très vert parc South Lawn, à droite l’imposant bâtiment de la bibliothèque universitaire Butler Library
et à gauche le non moins majestueux bâtiment Low Library au pied duquel trône la statue Alma Mater (déesse Minerve).

Nous sommes en septembre, la rentrée des classes a sonné.
J’assiste à un va-et-vient d’étudiants se croisant, les bras chargés de livres.
Il se dégage une belle énergie de ce « biotope culturo-studieux », une effervescence de reprise des cours.

Je grimpe les célèbres « steps » de la Low Library.
Ces marches, lieu emblématique de la vie urbaine New Yorkaise, accueille des grappes d’étudiants.
Ils les squattent pour partager des échanges conviviaux, enflammés, des réflexions existentielles…

Je me faufile dans les couloirs de la Low Library. Et je passe totalement inaperçue au milieu de cet élan d’étudiants.

Si le badge n’avait pas été obligatoire, j’aurais pu me faufiler dans une salle de cours, ni vue ni connue !

Columbia University New York

Mes pas me mènent dans la bibliothèque… Un véritable palais !

Mais quelle jouissance de découvrir ses pans de mur habillés d’étagères de bois précieux et elles-mêmes totalement remplies
de livres, de livres et encore de livres.
Mes doigts parcourent les tranches au doux cuir de ces œuvres de la littérature internationale.

Quel plaisir indicible que cette immersion dans l’antre de la culture poétique, philosophique, théâtrale au sein de Columbia University !

Séquence VIP…
Il faut savoir que la bibliothèque sur les campus en général, est THE place to be…
Le Central Perk de Friends, l’ascenseur de Grey’s Anatomy, les marches du MET de Gossip Girl ou encore la cour de promenade de Orange is The New Black !

A la CU, la bibliothèque la plus grande est la Butler Library.

Pendant les périodes d’examen, elle est ouverte 24 heures sur 24.
Comme les places sont chères, des étudiants y laissent leurs affaires des jours durant.
Ils ne s’absentent que quelques heures pour dormir.
Parfois, ils s’assoupissent même sur place, dans les fauteuils ou canapés moelleux et confortables.

Un étudiant qui privilégie son sommeil au détriment des révisions, n’a aucune chance de trouver un bout de table s’il arrive dans la salle de travail après 7 heures.

Le corps enseignant de la Columbia University chouchoute ses élèves afin d’optimiser leurs conditions de révision et donc leur réussite.

Le classement universitaire international en dépend… leur salaire aussi !

Lors des examens de fin de semestre de décembre, du chocolat chaud et des biscuits sont à leur disposition dans la bibliothèque…
Le bien-être au service de l’excellence.

Néanmoins soucieuse de leur équilibre de vie, l’université distille de nombreux messages à ses étudiants appliqués, investis, bouillonnants,
pour leur rappeler les besoins vitaux de sommeil et d’alimentation.

Mais tout, absolument tout, est mis en œuvre pour qu’au sein de ces institutions d’apprentissage, ces puits de connaissance,
un mantra martèle les esprits modelables des étudiants :

Just be yourself at your best.

Si votre plus grand rêve est de suivre un cursus universitaire à Columbia University, voici des informations importantes pour votre dossier d’inscription.

La Columbia University est un incontournable à découvrir.
En plus, facile d’accès dans l’Upper West Side, entre Central Park et Harlem. Courrez-y vite !

Et vous, avez-vous toujours rêvé d’intégrer l’une de ces prestigieuses universités ? Votre âme d’étudiant ne vous a-t-elle jamais quitté ?

Après cette découverte de Way of Life studieuse, vous pouvez aller trouver de l’action dans cette course-poursuite sur les hauteurs de Los Angeles !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire